Explorer Trastevere

Une courte traversée en bateau sur le Tibre sépare le quartier coloré du Trastevere des routes touristiques très fréquentées de Rome. Il y est également relié par le Ponte Sisto, pont piéton qui prend des allures particulièrement pittoresques la nuit, lorsqu'il est discrètement illuminé. Cette distance a préservé les rues médiévales enchanteresses de l'expansion qui a altéré de façon radicale le centre de Rome au XIXe siècle. Le mélange de touristes étrangers et d'autochtones sans prétention a donné naissance à une communauté éclectique où les musiciens des rues se produisent aux abords des cybercafés et où les jongleurs enthousiastes côtoient les fontaines romantiques. Situé sur la Via Corsini, l'Orto Botanico (les jardins botaniques), où pousse une flore parfumée aussi diverse que variée, offre un repos bienvenu à l'écart des foules. Tout près, le Palazzo Corsini renferme certaines des plus belles pièces de la collection nationale italienne, dont des œuvres du Caravage, avec son spectaculaire Saint Jean Baptiste, de Guido Reni, de Rubens et de Van Dyck. Très animée, la Piazza di Santa Maria regorge de bars et de restaurants, mais c'est au sud du Viale Trastevere qu'il faut aller pour un repas plus abordable. Là, l'église Sainte-Cécile-du-Trastevere, dont l'histoire remonte au Ve siècle, promet une expérience inoubliable avec sa délicate sculpture de Sainte-Cécile et sa crypte qui renferme de nombreuses mosaïques anciennes.